Les “musulmans de France” sont républicains avant tout

0

liberté d'expressionImmanquablement – on le lit aujourd’hui à foison sur les réseaux sociaux comme on a pu le lire alors que le sang de nos amis – car ils sont nos amis les 12 assassinés du fanatisme – n’était pas encore sec, les dérapages font un retour en force.

Adieu l’unité républicaine. La haine du musulman, avec attaque réglée de mosquées, de symboles, a trouvé l’occasion de se nourrir d’un massacre pour  lancer la guerre de la bêtise et de l’intolérance. Le drame est que la fachosphère avec ses ramifications très ancrées dans le réel, risque de s’enraciner davantage. A nous de l’en empêcher.

Les terroristes qui ont tenté de décapiter, avec Charlie, la liberté de penser, de blasphémer, de  vivre en laïc, bref d’être tout simplement français, n’y sont pas parvenus. Ils ne feront jamais peur à une France sûre de ses valeurs et de sa république.  Les fascistes grouillant et leurs menaces faciles ne doivent pas non plus faire peur aux « musulmans de France » car ils sont républicains avant d’être musulmans. Ils ne doivent pas avoir à s’excuser, ni à culpabiliser pour les crimes commis à Charlie : en républicains, ils n’en sont pas responsables. En républicains, ils les condamnent.  À nous de leur dire en fraternité que la France est assez forte pour ne pas douter d’eux. Assez forte pour que nous résistions ensemble, pour que nous puissions faire front ensemble à tous les extrémismes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajoutez votre commentaire !
Votre Nom