Santé mondiale. Enjeu stratégique, jeux diplomatiques

1

Alors que tout le monde parle désormais de « santé globale », on doit se demander si cette notion, séduisante au premier abord, ne masque pas la réalité de la diplomatie sanitaire des pays riches et des institutions internationales spécialisées. Car cette diplomatie sanitaire, loin d’être globale, établit des priorités géopolitiques qui sont parfois très loin de correspondre aux besoins épidémiologiques des populations. En découle une question d’éthique et d’équité.

La santé est en effet devenue au fil de la mondialisation un sujet de politique étrangère, de sécurité internationale, de gouvernance mondiale, en même temps que l’expression à l’échelle nationale des inégalités sociales et de développement.

Dans ce contexte d’une mondialisation imposée par le Nord et très contraignante pour le Sud, cet ouvrage révèle le contenu caché des interventions en matière de santé, de plus en plus déterminées par les vues et les intérêts des États occidentaux et des groupes de pression, par des stratégies de pouvoir et d’influence, par les logiques de l’industrie et des multinationales.

Ainsi se dessine, par exemple, une géopolitique du médicament, une géopolitique de la santé mondiale, dans lesquelles sont pris en otage les populations et les malades, mais aussi les responsables politiques nationaux. Et, aux marges de la société globale se développent des conflits armés qui s’attaquent directement à la santé pour soumettre les populations.

À partir d’exemples pris en Europe, en Afrique, en Amérique latine, au Proche-Orient, examinés sous l’angle de la santé publique, mais aussi des relations internationales, de l’économie politique, de la sociologie, de la science politique et de l’éthique, cet ouvrage montre en quoi l’intervention discriminante des bailleurs dans le domaine de la santé peut se révéler un véritable obstacle au développement des pays, et accroître au contraire, en dépit des discours, l’iniquité entre malades, entre populations au sein d’un même pays, et entre les pays.

Ouvrage de Dominique Kerouedan, Joseph Brunet-Jailly

En précommande aux Editions Presses de Sciences Po