19 mars 2015, Paris. Lancement du CHS (Norme humanitaire fondamentale)

0

Le lancement du CHS conclut une large consultation internationale des acteurs de l’aide durant 12 mois. Ce nouveau référentiel définit neuf engagements que les organisations et les individus impliqués dans la réponse humanitaire peuvent utiliser pour améliorer la qualité de l’assistance qu’ils fournissent, et faciliter une redevabilité accrue envers les populations.

Quelles sont désormais les implications pour le secteur ? Le CHS peut-il contribuer à améliorer un
système humanitaire nécessairement hétérogène et complexe ? Comment accompagner et stimuler
durablement l’amélioration des pratiques au sein des ONG ? Comment intégrer ce référentiel dans vos modes de fonctionnement ? Sous quelle forme le mettre en oeuvre (auto-évaluation, vérification externe, revue par les pairs, certification…) et pour quels résultats ? Autant de questions qui suscitent aujourd’hui des interrogations qu’il est important de débattre.

Programme 

13h30-14h00 : accueil des participants
Présentation de la Norme humanitaire fondamentale (CHS)
14.00-14h45 : Véronique de Geoffroy, Directrice des opérations, Groupe URD
David Loquercio, Chef des Politiques et Relations Extérieures, HAP international
14h45-15h30 : Débat avec la salle.
15h30-15h45 : pause
Discussion autour des usages possibles du CHS
15h45-18h00 : Table-ronde & débat avec la salle.
Julien Carlier, Référent Qualité et appui méthodologique, Groupe URD
Kate Halff, Secrétaire executive, SCHR
Pierre Hauselmann, Directeur des services de vérification , HAP international
Christine Knudsen, Directrice du Projet Sphère
Frédéric Penard, Directeur des Missions, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
Animation & synthèse : Véronique de Geoffroy, Directrice des opérations, Groupe URD

 

La MAS – Maison des Associations de So idarité
1 8 rue des Terres au curé – 7501 3 Paris

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajoutez votre commentaire !
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.