Action contre la Faim : un nouveau cycle de conférences

0

Action contre la faim inaugure un nouveau cycle dans le cadre des  Conférences Françoise Giroud. Ce cycle comportera plusieurs conférences sur le  thème  : « Nourrir l’humanité, la nécessaire transition agricole et alimentaire ». La première conférence proposée par Christian Huyghe, Directeur scientifique adjoint à l’agriculture à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) s’est tenue au Laboratoire  le 17 Février 2014. Elle avait pour thème : « Conception et adoption de systèmes de production agricole à hautes performances économique et environnementale. »

La révolution démographique est en cours : la planète devra nourrir 9 milliards d’hommes en 2050. Par ailleurs le développement des pays émergents a pour conséquence immédiate la modification des modes alimentaires avec une augmentation de la consommation des protéines animales, qui nécessite une augmentation de la production végétale. En même temps, il sera de plus en plus nécessaire de protéger les sols, les eaux et les autres ressources rares, ainsi que d’anticiper les effets éventuels du réchauffement climatique.

 L’équilibre est à trouver : comment ?

 . Compter avec les acteurs :

D’abord les agriculteurs, de moins en moins nombreux dans le monde, dont les exploitations grandissent. Leur formation s’améliore, ce qui leur permet de prendre la mesure des enjeux, sans que pour autant leur aversion au risque disparaisse.

Ensuite le secteur de la transformation, dont les activités se délocalisent difficilement.

Enfin les consommateurs qui, en même temps qu’ils sont de plus en plus soucieux d’écologie et de santé, recherchent avant tout les prix bas, sans toujours se rendre compte de leur comportement paradoxal.

. Prendre en charge l’environnement :

A court terme, en réduisant l’impact des intrants (nitrates, phytosanitaires) sur le milieu et protéger la bio-diversité                         

A moyen terme en économisant les ressources (eau, énergie, phosphates)

A long terme en prenant en compte les conséquences  du réchauffement climatique.

. Rendre compatibles les relations entre production et qualité environnementale : ce qui est possible, à quel coût ? Une réponse : l’agro-écologie, qui constitue un nouveau modèle et s’appuie sur 5 principes :

 Optimiser le recyclage et la disponibilité des nutriments, éviter les gaspillages
 Assurer des conditions de sol favorables
 Minimiser les pertes de flux
 Favoriser les interactions biologiques positives
 Diversifier l’agro-système.

 Un moyen : l’innovation, selon Schumpeter « Une invention qui a rencontré son marché ».

La démarche mise en place par l’INRA :

. Mesurer  l’impact des pratiques sur les performances des exploitations agricoles à partir d’études de cas et de l’analyse des systèmes performants existants.

. Adopter des pratiques innovantes, mais qui se heurtent à deux freins : elles nécessitent un capital important (avec un accroissement de l’endettement des agriculteurs) et supposent en même temps une charge de travail à la fois plus importante et plus complexe.

. Mettre en oeuvre 4 leviers :
La préservation et la gestion des ressources naturelles
La diversification des assolements et des rotations
L’adaptation des systèmes de production animale
Le développement de nouveaux modèles de solidarité dans le milieu agricole

Les transitions de pratiques vers de nouveaux modèles innovants ne sont jamais simples. Elles se heurtent à des habitudes de pensée dont il n’est pas aisé de sortir. A cet égard, Christian Huyghe a parlé des rendements croissants d’adoption et de verrouillage. La projection de slides a éclairé son propos, qui se situait à une altitude élevée. Dans le cas du monde agricole, les facteurs qui permettront l’adoption de nouveaux comportements sont multiples : économiques, effets de réseau, formation, réduction de l’aversion au risque. Pour réussir ces transitions, il sera nécessaire de s’appuyer sur les agriculteurs les plus innovateurs. Il n’y a pas de solution « prêt-à-porter » : il s’agira de partir de ce qui est  possible pour favoriser l’évolution, qui empruntera des voies multiples.

Grotius International

Grotius International

La rédaction de Grotius International.