La Russie de A à Z

0

Couverture du livre La Russie ? “Un rébus enveloppé de mystère au sein d’une énigme”, disait en son temps Winston Churchill. Soixante ans plus tard, l’expression n’a pas pris une ride.

Certes, depuis la chute de l’empire soviétique, le pays s’est ouvert sur le monde. Pourtant, ce grand voisin reste, à bien des égards, méconnu. À cheval sur deux continents, la Russie n’est pas vraiment asiatique, sans être tout à fait européenne. Partir à la découverte de la Russie, c’est aller à la rencontre d’une société multiconfessionnelle, multiethnique, terre chrétienne, mais aussi terre d’Islam et de chamanes, qui abrite plus d’une centaine de peuples et autant de langues et de traditions. Aller à la rencontre de la société russe, c’est aussi découvrir une population toujours imprégnée de culture soviétique, le cœur d’un ancien empire qui, contrairement à ses anciens voisins et satellites du “bloc de l’Est”, peine toujours à effectuer un travail de mémoire sur cette période dramatique. Le cliché est tenace, sans doute parce qu’il n’est pas faux : au premier abord, les Russes seraient méfiants, froids, taciturnes. Ce que l’on évoque moins souvent, c’est l’hospitalité, la générosité, la solidarité qui caractérisent la société russe, dès lors que la glace a été rompue et que le premier verre de thé brûlant (ou de vodka) a été partagé. Deux extrêmes qui définissent ce pays immense, terre de tous les paradoxes. Comme tous les titres de la collection, ce livre présente la Russie à travers plus d’une centaine d’entrées qui la décrivent sous les angles les plus divers.

La Russie de A à Z (André Versaille éditeur, 2012), Alexandre Billette

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajoutez votre commentaire !
Votre Nom