ONG humanitaires et politique du bâton

0

“En janvier 2009, huit ONG régionales et internationales se regroupaient pour fonder la “Coalition internationale pour la Responsabilité de protéger”. La photo figurant sur la page d’accueil de leur site – infra – donne le ton : de vigoureux gaillards en treillis encadrant un groupe d’enfants sur fond de végétation tropicale…

Elle n’aurait pas été désavouée par les services de guerre psychologique de l’armée française en Algérie pendant la “pacification”. Cette nouvelle mission civilisatrice se justifie en effet, comme son grand-oncle colonial, du refus des atrocités de masse, idéal humanitaire s’il en est. Comme pour lever toute ambiguïté résiduelle sur ce point, plusieurs des auteurs du document “The Responsabillity to Protect” (R2P dans le jargon international) ont publié au Canada le mois dernier un autre manifeste intitulé “The Will to Intervene” dans le but d’obtenir des gouvernements américain et canadien la mise au point de doctrines militaires d’engagement en situation de violences contre les civils et pour la prévention de celles-ci. On imagine la joie avec laquelle ils ont accueilli le discours de réception du prix Nobel de la paix prononcé par le Président des États-Unis…”

Lire la suite de l’article (CRASH / MSF)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajoutez votre commentaire !
Votre Nom